28.08 2019

Développer son business à l'étranger : quels sont les pays les plus favorables ?

Economie et business
image Développer son business à l'étranger : quels sont les pays les plus favorables ?

Implanter son entreprise à l'étranger, oui, mais où exactement ? Dans certain pays, créer une entreprise est un vrai parcours du combattant. D'autres pays sont plus favorables et plus attractifs pour développer votre business. Découvrez les pays les plus intéressants pour lancer votre start-up.

L'Australie, le pays du R&D

Depuis 22 ans, ce pays a une croissance économique importante. Il investit beaucoup dans le secteur de la recherche et du développement. Il possède une main d'œuvre productive et qualifiée.

Le pays a simplifié les formalités de création d'entreprise pour attirer de plus en plus d'entrepreneurs. En plus, il octroie un visa temporaire d'une année pour assurer le lancement d'un projet. Ceux qui ont moins de 31 ans bénéficient du permis-Vacances-Travail. Il ne vous reste plus qu'à dénicher un vol pas cher pour y aller.

Côté fiscale, l'impôt sur les sociétés s'élève à 30%. Les cotisations sociales varient entre 17 et 48%. La taxe nationale et la taxe fédérale sont à payer auprès de l'ATO.

Le Chili, pour l'élevage et les mines

Le Chili est réputé dans le secteur de l'élevage de saumon et des mines de cuivre. Avec sa grande compagnie aérienne LAN Airlines, vous pouvez obtenir facilement un vol pas cher. Vous pouvez trouver un billet grâce au comparateur de vol pas cher Alibabuy.

Pour monter votre business au Chili, il vous faut un RUT ou un numéro d'investisseur que vous allez demander auprès du Trésor Public Chilien. Vous pouvez aussi accorder un mandat spécial à quelqu'un qui se trouve à Chili et qui possède un RUT. L'État n'exige pas un capital minimum pour créer une entreprise. Par contre, il n'autorise pas les apports en industries.

L'impôt chilien sur les sociétés s'élève à 25% et le TVA à 19%.

Le Royaume-Uni, pour les start-up

La création d'entreprise au Royaume-Uni est de 6,6 pour 1 000 habitants. C'est pour cela qu'il figure parmi le top 10 des pays les plus attractifs et favorables pour lancer une start-up.

Si vous avez l'aide d'un Sollicitor et au moins 1 220 Livres (2 000 Dollars), votre entreprise verra le jour après 2 semaines. Il est aussi possible d'acquérir une société dite coquille vide pour monter rapidement votre projet.

L'impôt sur les sociétés au Royaume-Uni s'élève à 20%. Mais la plupart des autres villes ont une fiscalité moins élevée. Si vous obtenez un brevet comme le patent box, vous bénéficierez d'un taux plus réduit.

Le Singapour pour le commerce international

38% de la population est étrangère. Ce pays attire beaucoup les entrepreneurs même si c'est déjà une mégalopole très célèbre en termes de commerce international.

10 jours suffisent pour créer une entreprise à Singapour. L'État autorise également l'anonymat.

Même si le Singapour a instauré l'Entrepass (visa difficile à acquérir pour limiter les immigrants et les entrepreneurs), la fiscalité reste clémente. Il existe plusieurs exemptions. La taxe professionnelle n'existe pas. La TVA est de 5% et l'impôt sur le bénéfice est de 17%.

L'Israël, le pays de la technologie

L'économie israélienne s'accroît de plus en plus grâce aux domaines du software et des biotechnologies qui ne cessent de s'améliorer. On surnomme le pays « Start-up nation » parce qu'il est facile de lancer un projet.

La loi n'exige aucun capital minimum. Vous bénéficierez également d'un objet social très large. Les règles comptables sont légèrement identiques à ceux des États-Unis et de l'Europe.

L'impôt sur les sociétés est de 27,5% mais il peut être réduit suite à certaines dérogations. Les dividendes qu'une filiale israélienne verse pour une société mère israélienne ne sont pas imposables.